• Starting Books

Petit traité de vie intérieure, Frédéric Lenoir


Pourquoi le lire ?

Pragmatique et pédagogique, l’auteur et philosophe Frédéric Lenoir étudie dans son ouvrage Petit traité de vie intérieure différents thèmes, sujets et concepts conduisant à une vie plus heureuse et harmonieuse.

Alors que la mode est depuis quelques années aux livres de coaching et de développement personnel, Petit traité de vie intérieure a tout d’un traité* et rien d’un guide pratique à l’usage des lecteurs qui souhaitent, étape par étape, chapitre par chapitre, répondre à des injonctions pour changer de vie.

On en apprend, des choses ?

Si le livre et les chapitres qui le construisent sont courts, la réflexion proposée n’en est pas moins dense. Chaque chapitre aborde un sujet spécifique. Chaque sujet choisi par l’auteur est étayé par des citations ou pensées de philosophes, penseurs laïcs ou religieux. L’auteur fait en effet référence, entre autres, à Socrate, Horace, Aristote, Einstein, Montaigne, Kant, le Dalaï-Lama, à la Bible, au Coran, à la Torah…

Les titres des premiers chapitres semblent injonctifs et aphoristiques (« Dire oui à la vie », « Responsable de sa vie ») et pourraient repousser les lecteurs allergiques aux livres de développement personnel à l’américaine. Cependant, cette sensation s’évapore à la lecture : comme un entonnoir inversé, le livre traite progressivement de thèmes plus généraux (« Le partage », « L’amour et l’amitié »). Ces sujets, par définition moins intimes, s’avèrent pourtant entrer en résonance plus profonde avec une réflexion globale sur l’attitude de chacun face à la vie, la sienne et celle des autres.

Frédéric Lenoir sème des clés et des idées, jalonne notre réflexion de repères et offre, au-delà même de l’objectif premier du livre, un panorama passionnant des idées sages du monde.

Les pensées de l’auteur et des penseurs dont il se fait le relais peuvent parfois - paradoxalement - brouiller le message du philosophe. À force de références et d’exemples, le lecteur oubliera peut-être ce qu’il est venu chercher et, emporté par le flot d’informations connexes, n’apprendra rien, en soi.

Que comprendre ?

Mais dans Petit traité de vie intérieure, il s’agit plus de comprendre que d’apprendre. Que comprendre ? Il s’agit, en vérité, de se comprendre pour « accéder à un bonheur vrai et durable, qui relève sans doute davantage de la relation à soi-même et aux autres que de la réussite sociale et de l’acquisition de biens matériels ».

Frédéric Lenoir propose sans offrir de miracles ni de guide pratique. Petit traité de vie intérieure, tente de faire sortir le lecteur de son ignorance, de lui faire « ouvrir les yeux de l’intelligence et du cœur » et de lui donner des clés pour faire germer une réflexion personnelle. À la lumière de ses nouvelles connaissances, il pourra ainsi avancer dans sa recherche du bonheur et de la joie.

Pour être en paix, avoir moins peur, être plus ouvert et pourquoi pas, plus libre d’être lui-même.

Garder en mémoire : « Il faut rêver mais il faut aussi se méfier des rêves qui constituent une sorte de substitut au réel et qui peuvent nous empêcher d’agir en nous maintenant dans notre imaginaire et en nous berçant de douces illusions. »

L’itinéraire : Frédéric Lenoir, Petit traité de vie intérieure, Editions Pocket, Plon, 2010. 192 pages.

*Selon le dictionnaire de français Larousse, un traité (n.m.) est un « ouvrage didactique où l’on traite d’une manière systématique d’un sujet. »

#FrédéricLenoir #EdPocket #2010 #Spiritualité #Développementpersonnel #Coaching #France

   Abonnez-vous pour recevoir chaque chronique dans votre boite email !