• Starting Books

Le rêve, Gérard Bonnet et coll.


Pourquoi le lire ?

Le rêve, son interprétation est constitué de 8 textes de psychanalystes et psychiatres spécialistes du sujet. L’ouvrage tente de « démontre[r] pourquoi et comment réinventer l’interprétation de nos rêves afin d’en tirer le meilleur parti possible ». Les auteurs souhaitent offrir des clés de lecture au rêve et à son interprétation. Ils cherchent, surtout, à faire perdurer, voire remettre en avant, le rôle prépondérant du rêve dans « l’écoute de l’inconscient », qui, toujours et plus d’un siècle après les premiers écrits de Freud, mérite d’être révisé, revu, ré-évalué, pour toujours aller plus loin dans ses applications.

On en apprend des choses ?

L’enseignement est foisonnant dans ce recueil de textes scientifiques. Les travaux proposés sont issus de conférences ou d’articles des auteurs invités, sur le sujet. Si ce sérieux confère sans nul doute à l’ouvrage une longue vue en la matière, la non-vulgarisation qui en résulte pose nécessairement problème, notamment si le lecteur ciblé n’est pas savant en la matière. Et c’est malheureusement ce qui semble poindre malgré l’appellation de la collection « Psy pour tous » dans lequel Le rêve, son interprétation s’insère. Or, n’est pas psychanalyste qui veut, n’est pas passionné qui veut non plus : les néophytes intéressés par le sujet trouveront peu d’éléments à transformer tant parfois le propos est complexe, sans (assez) de contexte. Les textes présentés et ordonnés se suivent, sans doute, avec une cohérence universitaire (ou évènementiel, puisque sortis d’une conférence) certaine, mais celle-ci n’est ni visible ni suffisamment explicite pour le commun des lecteurs qui vogue là où l’éditeur semble bien vouloir l’emporter.

Des propositions notamment sur le rôle du rêve dans la lecture théologique de la place de Joseph, l’apport bénéfique de l’interprétation du rêve chez les délinquants (comme alternative au passage à l’acte) ou le rêve-éveillé comme outil de psychanalyse sont particulièrement marquantes. Elles trouveraient cependant une bien plus grande résonance si le lecteur était accompagné dans le cadre d’un parcours de lecture global du livre, et surtout de la thématique. Leur portée reste décontextualisée et le livre risque par conséquent de ne pas être reçu à sa juste valeur.

Il faudra se contenter de jouer à saute-mouton avec les textes, d’en trouver, si cela est possible, un intérêt singulier et personnel, sans systématiquement chercher à comprendre l’éditorialisation du livre dans son entier. Et c’est bien dommage tant la proposition de départ est intéressante.

Que comprendre ?

Le rêve, son interprétation est un objet « scientifique ». Il met en lumière des réflexions et met à disposition des apports modernes sur le sujet qu’est l’interprétation du rêve. Interpréter les rêves ne signifie certainement pas s’arrêter à l’association et au décodage de signes, d’objets et de personnes survenus dans l’inconscient, c’est-à-dire dans le sommeil. C’est surtout et absolument comprendre que la réception du rêve par son rêveur modèle, d’emblée et à raison, l’interprétation qu’il faudrait en faire. Le rêve se lit. Il se compose de plusieurs niveaux de lecture qui, assemblés, racontent la vaste et complexe histoire de son sujet. Ces niveaux de lecture, notamment, sont exposés ici, et entre autres.

Le rêve demeure toujours la « voie royale » pour accéder à l’inconscient. Freud, est-il utile de le dire (quoique les novices apprécieront), détient une place centrale dans la recherche cette thématique. Mais comme il le déplorait déjà de son vivant, cette recherche a été peu suivie. Il semble que, toujours aujourd’hui, le rêve interroge. C’est une excellente chose. Reste que pour apprécier les savoirs repris dans ces conférences et exposés, il faudrait être un peu plus que « Psy pour tous », et déjà bien informé sur le sujet.

L’itinéraire : Paul-Laurent Assoun, Gérard Bonnet, Nicole Fabre, Philippe Lacroix, Alain de Mijolla, Jean-François Noël, Le rêve, Son interprétation, Éditions In Press, Collection Psy pour tous, 2018. 128 pages.

#2018 #EdInPress #Lhomme #Psychanalyse

   Abonnez-vous pour recevoir chaque chronique dans votre boite email !