• Starting Books

Vous écrivez ? Jean-Philippe Arrou-Vignod


Pourquoi le lire ?

Si vous écrivez, si ce n’est plus une question, mais un fait, ce livre de Jean-Philippe Arrou-Vignod peut vous intéresser. Nul besoin d’écrire de la littérature jeunesse, dont l’auteur est expert, seulement celui de s’intéresser aux éléments qui font la trame d’un « bon » roman, éléments que vous devez maitriser, ou au moins connaitre, par curiosité, afin pourquoi pas, de casser les schémas.

« Ce petit livre n’est pas un cours. Moins encore une boite remplie de clefs. Son ambition : tenter de décrire ce qu’est le travail du romancier. Que fait-il lorsqu’il est à sa table ? Comment invente-t-il une histoire, des personnages ? Comment parvient-il à les faire voir, agir et parler au point de nous donner l’illusion, à nous lecteurs, qu’ils ont une existence ? »

Des « comment » sans « quoi » ni « pourquoi », la 4e de couverture l’annonce, l’auteur ne propose aucune recette, mais partage son savoir-faire.

On en apprend, des choses ?

« Ne misez donc pas tout sur vos idées. »

Vous écrivez ? est un livre paradoxe, qui questionne en creux, sans avoir l’air de le faire. Il vous arrivera peut-être de ne pas être en accord avec ce que l’auteur propose, ses assertions, ses modesties d’auteur de plus de 50 romans… C’est une des raisons pour lesquelles l’essai revêt un caractère original : il vous permet de vous interroger sur votre propre pratique, vos habitudes, vos convictions d’auteur.e. Vous n’avez certainement pas besoin d’être connu.e ou reconnu.e pour lire cet ouvrage et vous faire votre avis, seules la curiosité, l’éventuelle pratique, et votre opinion profonde ou de façade vous guident dans votre réflexion.

Sur le fond, et si vous avez lu d’autres essais sur l’écriture, comme Stephen King et son très bon Écriture, Mémoire d’un métier, par exemple, vous ne découvrirez pas de nouveaux éléments à mettre dans votre fameuse « boite à outils ». Vous pourrez, au mieux, entériner les classiques : comment commencer, les personnages, l’intrigue, les scènes, les dialogues, les descriptions. Pour autant, la lecture de Vous écrivez ? n’est certainement pas pour autant superflu, puisque l’auteur mêle avec habileté connaissances techniques, anecdotes personnelles, littéraires, et exemples à propos. Vous mettrez des mots sur des procédés littéraires et grammaticaux, découvrirez peut-être des extraits de livres jeunesse, ou de livres tout court. Connaissiez-vous « l’angoisse de la page noire » ?

Dans Vous écrivez ?, on en apprend donc, des choses, mais chacun verra « midi à sa porte ». Ce livre vous permet surtout d’apprendre sur l’auteur.e que vous êtes.

Que comprendre ?

« Écrire, c’est d’abord choisir. »

Qu’écrire est un travail et qu’il est rare que toute une histoire puisse être créée, et écrite, en quelques heures, quelques jours ou quelques mois. Qu’il faut écrire, réécrire, se lire et se relire. Qu’il faut aussi lâcher la bride, et laisser de l’espace à ses personnages, qui, eux-mêmes, savent mieux ce qu’il se passe dans leur histoire que la plume qui leur donne vie. Et qu’il est justement question de vie, d’humains, d’asymétrie…

La phrase : « Car apprendre à écrire, c’est aussi apprendre à se lire. »

L’itinéraire : Jean-Philippe Arrou-Vignod, Vous écrivez ? Le roman de l’écriture, Gallimard, 2017. 210 pages

#Ecriture #JeanPhilippeArrouVignod #France #EdGallimard

   Abonnez-vous pour recevoir chaque chronique dans votre boite email !